Aquacultures socio-écologiques

Depuis une trentaine d’années , l’aquaculture a continué à se développer à Madagascar, mais pas assez pour surmonter le déclin sans précédent des produits de la pêche. Afin de surmonter progressivement ce problème, l’unité de recherche sur la polychaculture (PRU pour « Polyaquaculture Research Unit ») a été créée en 2012. Elle dispose d’un complexe d’outils de recherche qui permet de travailler sur des techniques simples et accessibles d’aquaculture et le développement de méthodes et processus écologiques, biologiques et socio-économiques. Les recherches fondamentales, orientées ou appliquées réalisées par l’Unité vise à améliorer continuellement la qualité de la production et donc le développement du niveau de vie dans les villages de pêcheurs tout en favorisant la conservation des écosystèmes côtiers et marins. L’équipe de recherche travaille sur un large éventail de disciplines, y compris l’écologie, la biologie, la génétique, la sociologie et l’économie. Cette approche multidisciplinaire est permise par le caractère multilatéral de la plate-forme composée autour de l’unité: les universités, les autorités administratives, les entreprises privées, les ONG et en particulier les communautés villageoises. L’unité de recherche a commencé à travailler sur la culture des algues rouges Kappaphycus alvarezii, en se concentrant principalement sur sa pathologie, sur l’amélioration de la production en holothuriculture, y compris l’amélioration d’alimentation des juvéniles et des techniques de traitement pour la production de trepang; Et entre autres, l’étude du potentiel technique et socio-économique de la coralliculture villageoise. La caractéristique particulière de cette unité est la mise en place d’un système d’aquaculture qui produirait de manière commode plusieurs types de produits aquacoles dans les villages côtiers de la Grande Île, en partenariat avec des entreprises privées, des instituts de recherche, des autorités administratives et des ONG.

L’algoculture

La coralliculture

L’Holothuriculture